Parole de Christelle Saffroy

Parole de photographe, c’est un entretien privilégié avec un photographe professionnel au savoir-faire affirmé. L’occasion de découvrir le parcours, le quotidien et les réalisations d’un photographe inspirant.

Pour ce quatorzième Parole de Photographe, nous avons le plaisir de recevoir Christelle Saffroy, photographe aux multiples talents au service des particuliers à Saint-Père-sur-Loire.

Son parcours

christelle-saffroy-photographe-professionnelle-mariage-nouveau-ne-famille-couple-evjf-animaux-enfant-portrait-artistique-3

Bonjour Christelle, sois la bienvenue dans ce quatorzième Parole de Photographe. Commençons par la présentation d’usage !

Bonjour Pierre-Louis ! Je m’appelle Christelle Saffroy. Originaire de Lorraine, après 35 déménagements et moult péripéties, je coule des jours heureux au pays des Bisounours, près du fabuleux Château de Sully-sur-Loire dans le Loiret (à St-Père-sur-Loire plus précisément) avec ma petite chienne et mes deux chats (mode vieille fille ON).

Je suis spécialisée en reportages familiaux (mariage et maternité notamment) depuis 2013 mais j’aime aborder différents sujets et je détesterais l’idée de me contenter de n’aborder que la photo de mariage par exemple (qui représente tout de même une grosse partie de mon activité). J’ai besoin de diversité pour booster ma créativité ! Je propose des stages et ateliers photo, j’adore transmettre mon savoir et aider les autres (mais ça, ce n’est pas valable que pour la photo, c’est un peu une philosophie de vie).

Je fais partie d’un groupe de photographes passionnés (« SPO Loiret », salut les copains !) par le biais duquel nous organisons des sorties photos, depuis 2015, dans le coin d’Orléans (mais pas que). C’est un peu un 2ème job parfois (et ma 2ème famille !) même si j’ai dû prendre un peu de distance depuis quelques mois pour m’occuper de ma petite entreprise. Je prends du plaisir (je ronchonne parfois un peu, quand même, j’avoue, mais ils aiment ça), à animer ce groupe composé de 120 membres, avec mes précieuses aides. C’est toujours un plaisir de les retrouver en sortie ! On parle le même langage ! 

La photographie semble donc prendre une place importante dans ta vie ! Trouves-tu quand même le temps pour d’autres activités ?

Je pratique la country line danse également (une autre passion depuis 2005) quand la photo ne me prend pas trop de temps, je suis passionnée également par la nature en général, je suis entièrement dévouée à la cause animale, particulièrement celle des chats (je suis un chat en vrai, mais… chut…).

Passons aux choses sérieuses : comment es-tu rentrée dans la photographie, et comment es-tu arrivée à te professionnaliser ?

Mon père était photographe amateur, il aimait la photo en noir et blanc et aimait faire des portraits de ma sœur et moi, donc du plus loin que je me souvienne, la photographie a toujours tenue une place importante dans ma vie. J’ai vraiment commencé à m’y intéresser à la naissance de ma fille en 1999, à cette époque-là, je faisais de la photo argentique, et en 2010, j’ai pu enfin acquérir un Nikon D200 d’occasion qui m’a permis de goûter à la photo numérique.

Mes amis m’ont poussée à ouvrir ma première auto-entreprise en photographie en 2013. Mais mal préparée à l’époque, ce fut un joli fiasco ! J’apprends toujours de mes erreurs, j’ai persisté dans cette voie, j’ai intégré un temps le studio photo d’Amazon à Saran, à l’époque où il existait encore, j’ai appris beaucoup de choses au sein du studio, et me voici bien lancée dans l’aventure « photographe pro » dorénavant, après quelques formations et apprentissages glanés de-ci de-là… La vie m’a appris aussi à maîtriser le rôle de chef d’entreprise, la gestion des clients, ce n’est pas que de la théorie, la pratique apporte son lot d’expériences bien utiles !

Du coup, avant de te professionnaliser en photographie, quel parcours as-tu suivi ?

Je suis issue des métiers de la restauration donc rien à voir avec la photo ! Je suis allée au lycée hôtelier de Strasbourg. Mais j’ai fréquenté de nombreux mariages par le biais de mon 1er métier, je ne m’en lassais jamais. La restauration m’a appris la rigueur, le travail en équipe, le sens de l’écoute, du travail soigné. Ce ne sont pas des rigolos à l’école hôtelière, ils t’apprennent à être perfectionniste ! Je l’étais déjà pas mal, ça a sans aucun doute accentué ce côté de mon caractère ! J’essaie de me soigner pour l’être moins, ce n’est pas toujours facile à vivre au quotidien !

J’ai ensuite été assistante vétérinaire durant presque 10 ans au sein d’une petite clinique en Eure et Loir. Ce métier m’a permis d’acquérir de la confiance en moi, auprès d’une clientèle pas toujours simple à gérer, souvent inquiète… Expliquer, préparer, rassurer, compréhension, empathie, étaient les maitres mots. La polyvalence du poste me plaisait beaucoup. Je n’avais pas le temps de m’ennuyer…

Je suis autodidacte en photographie, j’ai appris beaucoup de choses en fréquentant des groupes et forums de passionnés, j’ai bidouillé pas mal mon boitier, découvert comment faire des réglages corrects en testant par moi-même, en lisant des articles. J’ai été influencée au début par tous ces gens qui me martelaient le crâne à grand coup de « respecte les règles photographiques » et j’ai longtemps cru qu’il fallait absolument les respecter pour faire de bonnes photos. J’ai aussi accédé à des demandes de la part de clients en faisant ce qu’ils me demandaient, je ne trouvais pas forcément MA voie. Je faisais de la photo. Rien de plus.

Un jour, un ami m’a dit « fais de la photo comme tu aimes. Si tu n’aimes pas la manière dont tu le fais ou ce qu’on te demande, tu ne le feras pas bien et ça se ressentira» (Salut Henri !) J’avoue que ça m’a mis un gentil coup de pied au derrière ! Et ouvert mon esprit… J’ai commencé à refuser des choses, et à affirmer mes propres choix. La photo de mariage a bouleversé ma manière de travailler et m’a appris à faire des photos de manière plus… instinctive et créative en pratiquant le reportage (mariage ou autre d’ailleurs… les évènements culturels sont de formidables terrains de jeu !). J’ai osé des choses nouvelles, j’ai raté et recommencé, j’ai aussi accepté que les autres n’aiment pas mon travail ou ne comprennent pas mes propres choix. Je regarde  beaucoup le travail des autres photographes, dans tous les domaines de la photo, c’est inspirant !

Son style

A travers ce parcours très riche en expériences, as-tu cherché à te construire un style propre ?

Je ne pense pas avoir de style en particulier, je déteste l’idée d’avoir une étiquette sur le dos d’ailleurs. J’aime plutôt aller là où l’on ne m’attend pas forcément à vrai dire. Je touche à tout, volontairement, parce que je pense sincèrement que sortir de ses zones de confort permet de développer sa créativité et offre la possibilité de traiter un sujet avec des bases plus solides.

Un petit exemple ? Mes clients en mariage aiment mes photos de détails, qu’il me plait d’intégrer à mes reportages. Si je n’avais jamais étudier de plus près la proxy photographie (photos rapprochées de fleurs et d’insectes), et ne l’avais jamais pratiquée je ne crois pas que j’aurais eu autant de facilité à faire ce type de photo. Il y a une chose que je fais en priorité à chaque mariage : photographier le bouquet en le mettant en valeur dans un environnement le plus naturel possible. Si vous me voyez couchée par terre lors d’un mariage, avec le bouquet, pas d’inquiétude, je suis dans mon état normal !

Ma philosophie, c’est donc « Exploite tous les domaines, ils ont tous leur utilité pour ta progression. Apprend encore. Tous les jours. Toujours. Et surtout… Sois toi-même !». Un peu comme la vie ! Tout ce que tu vis au quotidien participe à la construction de ton avenir. Rien n’est inutile !

Si je devais vraiment donner un nom à mon style, les mots « naturel » et « émotion » me viendraient en premier à l’esprit. Je suis un poil allergique aux poses et sourires figés, même s’il m’arrive d’en faire un peu, ça n’entre pas forcément dans ma démarche. Les émotions me font vibrer, je les ressens, s’il n’y en a pas, je le ressens aussi, et j’ai beaucoup plus de mal à faire une photo dans ces cas là… Ça devient alors un challenge ! Trouver l’émotion qui est dissimulée et la faire ressortir malgré tout !

Ses anecdotes

Quel est ton meilleur souvenir associé à ton activité ?

Je n’ai pas de meilleur souvenir, j’ai DES meilleurs souvenirs. Pleins même. Chaque histoire que je vis auprès de mes mariés, par exemple, laisse des traces indélébiles dans ma mémoire. C’est un peu comme si je me faisais des nouveaux amis à chaque fois. Et vraiment, j’aime ça, c’est enrichissant. J’en ai besoin. J’ai besoin de tous ces souvenirs là pour me sentir vivante je crois ! Du coup, je n’ai pas non plus de pire souvenir ! Uniquement des souvenirs, que je collectionne et dont je pourrais parler des heures (mais là, on n’a pas trop le temps)

Mais s’il faut vraiment parler d’un souvenir mémorable, je pense à une séance groupe réalisée avec mon ami Frax au mariage de Joanna et Baptiste en septembre 2019, je ne me souviens pas m’être autant amusée que ce jour-là à une séance groupe ! Ça m’a définitivement réconciliée avec les séances groupes d’ailleurs, que je trouvais vraiment trop ennuyeuses parfois.

Peut-être as-tu alors une photo particulièrement marquante de ta carrière à nous partager ?

Je n’ai pas une carrière assez longue pour avoir beaucoup de choix ! Je crois que ça ne peut être que celle-ci, pour le moment… Cette photo de Sarah et Jimmy a été prise au parc des Capucins à Coulommiers (77) et restera LA photo la plus marquante de 2019. Je me souviens de ce moment, nous n’avions pas beaucoup de temps pour réaliser cette séance couple, ce mariage s’est déroulé sur un rythme assez intense, du début à la fin, il y a eu pas mal de petits problèmes un peu stressants pour tout le monde… Quand j’ai vu cette photo sur l’écran de mon boitier, j’ai su qu’elle allait beaucoup plaire aux mariés…  Et qu’elle ferait partie des photos phares de 2019. Ce n’est pourtant pas le style de photo que j’aime faire en principe mais celle-ci m’a bien plu, immédiatement !

christelle-saffroy-photographe-professionnelle-mariage-nouveau-ne-famille-couple-evjf-animaux-enfant-portrait-artistique-2

Ses projets

Nous arrivons déjà à la fin de ce douzième “Parole de Photographe”. L’occasion de nous parler de tes projets dans les mois à venir !

Etre heureuse, rire, rendre les autres heureux ? Ça compte ?

Ou alors… Développer mon côté « formateur » ! J’aimerais dispenser plus de stages et ateliers photo.

J’ai un projet d’exposition en cours, s’il peut avoir lieu ( avec M. COVID, rien n’est bien simple ! ), j’ai organisé des cours photo en visio avec des enfants de 5 à 15 ans lors du confinement, ils ont fait du bon boulot, puis un projet photo a vu le jour en sortie de confinement, «souriez, vous êtes masqués» dans lequel j’ai mis en avant l’expression des yeux malgré le masque, j’ai espoir de pouvoir exposer tout ça un jour ! C’est en cours d’organisation, entre 2 séances photo et tout le reste…

Un dernier mot ?

Un seul mot ? Ce n’est pas assez !

J’ai tout simplement envie de remercier encore tous ceux qui m’ont fait confiance jusqu’à maintenant, qui ont cru en moi et m’ont soutenue… Je n’ai pas traversé que des bons moments durant ces dernières années, être à son compte, c’est chouette et ça offre une liberté agréable à vivre, mais ça demande une certaine dose de persévérance et de confiance en soi, qu’on n’a pas toujours, surtout quand on vit seul ! Merci à « VOUS » qui m’avez soutenu et me soutenez encore !  J’y crois maintenant, et plus que jamais !

Croyez en vous et osez ! Si vous pensez que c’est ce qui vous rendra heureux…

Et merci à Label photographie pour cette interview !

Où trouver Christelle Saffroy ?

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Découvrez d'autres "Parole de Photographe"

Trouvez le photographe professionnel qui répondra parfaitement à vos besoins en images de mariage et de famille.

Une question ?
Nous avons sûrement une réponse à vous apporter
Nous sommes aussi sur messenger :
Souscrivez à notre newsletter

Ne ratez pas nos derniers articles

Bienvenue !
Nous sommes heureux de vous revoir :)
Connectez-vous
Pas de compte ? Inscrivez-vous ici : visiteur ou photographe