Parole de Stéphanie Lapierre, photographe de mariage et de famille

Parole de photographe, c’est un entretien privilégié avec un photographe professionnel au savoir-faire affirmé. L’occasion de découvrir le parcours, le quotidien et les réalisations d’un photographe inspirant.

Pour ce vingt-cinquième Parole de Photographe, lumière sur Stéphanie Lapierre, photographe de mariage et de famille.

Son parcours

Bonjour Stéphanie, merci d’avoir accepté notre invitation à participer à ce Parole de Photographe. Commençons sans plus attendre par ta présentation !

Bonjour Pierre-Louis, je suis Stéphanie Lapierre, j’ai 36 ans et j’habite au Sud de Lyon, sur la commune de Sérézin-du-Rhône.

Au-delà de mon métier de photographe, j’adore les jeux de société, jardiner et bricoler, dessiner et fabriquer des choses en tout genre.

Pleins feux sur tes débuts de photographe : d’où vient ton intérêt pour la photographie, et comment s’est-il manifesté au fil des années ?

J’ai toujours été attirée par la technologie autour de l’image et de la lumière. Adolescente, je me suis testée à la vidéo et au montage vidéo, mais la technologie de cette époque n’était pas aussi accessible qu’aujourd’hui. Je me suis donc orientée vers la photo avec mon premier réflex en 2005.

Petit à petit, je me suis formée à la photo de nuit et de paysage. Alors que j’étais commerciale dans une agence immobilière, j’ai été poussée par des collègues à couvrir un mariage d’une de ces dernières. Cette journée a été extraordinaire ! C’est ce jour-là que j’ai compris que la photographie sociale me correspondait à 100%.

Rapidement, j’ai pu photographier des familles et des bébés. Petit à petit, j’ai trouvé ma personnalité photographique autour du reportage mariage, famille et naissance lifestyle. Je suis photographe indépendante depuis 2012.

Tu as déjà un peu répondu à ma prochaine question : quel est ton parcours professionnel global ? As-tu suivi des formations particulières pour aborder ta professionnalisation en photographie ?

Je n’ai jamais été une très bonne élève à l’école… mais quand un sujet m’intéresse, je suis prête à m’investir à 100%. Je me suis formée avec des stages auprès de photographes professionnels et beaucoup par la pratique. Autodidacte, j’aime tester par moi-même jusqu’à comprendre et réussir. Il y a eu des rencontres personnelles et professionnelles qui m’ont permis de grandir rapidement.

Une étape toute particulière dans mon histoire de photographe, un workshop de 3 jours à l’océan avec des photographes ouverts d’esprits et en connexions avec mes valeurs.

Son style

A travers ton parcours aux expériences et rencontres variées, comment as-tu développé ton style photographique ?

Mon style a évolué selon mes rencontres et mes influences. Aujourd’hui, j’aime réaliser des photos dynamiques, spontanées et colorées. J’utilise le terme Lifestyle sur mes reportages photos famille et naissance, car je veux photographier des scènes de la vie le plus naturellement possible. La vie de tous les jours mérite d’être à l’honneur.

Ses anecdotes

Aurais-tu un souvenir marquant à nous partager, en lien avec ton activité ?

J’ai beaucoup de beaux souvenirs, car j’ai choisi de photographier de beaux moments. C’est difficile d’en choisir un en particulier, alors je vais parler du plus récent. Celui où mon travail a été reconnu par d’autres photographes professionnels. J’ai été très touchée de leur analyse et de leur retour sur mes compositions.

Dans la même logique, as-tu alors une photo particulièrement marquante de ta carrière à nous partager ?

C’est là ma plus grande faiblesse. Je n’arrive pas à choisir et montrer mes photos. C’est un exercice compliqué je trouve. Mais après réflexion, je pense à une photo qui est une belle victoire pour moi. Celle de ce couple qui s’est marié en 2017.

Tout a commencé quelques années avant, lors d’un autre mariage. J’étais photographe. Naturellement, j’ai proposé de photographier les mariés, les témoins et leurs conjoints. Mais c’est sans savoir que le conjoint d’une des témoins ne supportait pas l’idée d’être photographié. Qu’à cela ne tienne ! J’ai tout de même réussi à lui « voler » un portrait lors du cocktail.

Deux ans plus tard, une jeune femme me téléphone et recherche un photographe pour son mariage. Elle m’explique rapidement que nous nous sommes déjà rencontrés auparavant, que j’avais réussi à photographier son conjoint discrètement et que ce dernier avait aimé cette photo. J’ai tout de suite su de qui il s’agissait ! Quelques mois plus tard, le jour de leur mariage, j’ai réalisé cette photo.

C’est une très belle réussite pour moi, car j’ai su mettre en confiance une personne totalement fermée à la photographie, et j’ai également dépassé ma zone de confort en m’approchant du couple et en photographiant ce moment d’intimité.

Ses projets

Nous arrivons déjà à la fin de ce vingt-cinquième “Parole de Photographe”. L’occasion de nous parler de tes projets dans les mois à venir !

Depuis un an, j’accompagne de petites et grandes entreprises à développer leur image sur le web et les réseaux sociaux à travers des reportages photos métiers et produits.

Un dernier mot ?

 Je kiffe mon métier !

Où trouver Stéphanie Lapierre ?

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Découvrez d'autres "Parole de Photographe"

Trouvez le photographe professionnel qui répondra parfaitement à vos besoins en images de mariage et de famille.

Une question ?
Nous avons sûrement une réponse à vous apporter
Nous sommes aussi sur messenger :
Souscrivez à notre newsletter

Ne ratez pas nos derniers articles

Bienvenue !
Nous sommes heureux de vous revoir :)
Connectez-vous
Pas de compte ? Inscrivez-vous ici : visiteur ou photographe