Comment trouver un photographe d'architecture et d'intérieur ?

La photographie d’architecture et d’intérieur est une discipline encore peu connue du grand public. Ce métier a pourtant son importance, car le photographe professionnel immortalise aussi bien la rénovation d’un appartement ou d’une maison, que l’aboutissement de la construction d’un bâtiment. Si prendre une photo des travaux semble a priori accessible à tout le monde, la question se pose sur l’intérêt de recourir au service d’un photographe spécialisé en photographie d’intérieur, une fois le chantier achevé.

Pourquoi faire appel à un photographe professionnel d’architecture et intérieur ?

Le photographe d’architecture et d’espaces intérieurs réalise de belles photos attractives pour des professionnels exigeants – architectes, designers et décorateurs d’intérieur -, dont le travail consiste à photographier hôtels de prestiges, édifices, monuments, espaces de travail et infrastructures urbaines. Les services peuvent également s’adresser au grand public. Pour satisfaire toutes les exigences de sa clientèle, le photographe professionnel doit :

    • Maîtriser tout l’aspect technique qui entoure la photographie d’architecture et la photographie d’intérieur, à commencer par la possession du matériel adéquat et sa bonne utilisation. Il existe par exemple des objectifs à bascule et décentrement spécifiques à la discipline.
    • Rechercher la précision, une qualité à laquelle s’ajoutent le souci du détail et la patience. Un chantier ou un projet en cours ne respecte pas toujours le planning d’exécution et peut accuser du retard.
    • Être un passionné qui a suivi des formations non seulement en matière de photographie, mais aussi en termes de marketing. Le visuel tient une place importante dans la mise en valeur des réalisations et du savoir-faire des professionnels du bâtiment. Dans ce marché qui reste à ce jour une niche, la photo d’intérieur devient une utilité.
    • Comprendre et être à l’écoute des besoins du client qui le sollicite, pour au final aboutir à un produit de qualité. Toutes les spécificités techniques ne sont pas toujours comprises par les néophytes comme une composition et un cadrage soignés, des restitutions fidèles de textures et des couleurs magnifiées par un travail complexe de la luminosité.

Comment choisir son photographe d’architecture et intérieur ?

Un professionnel de la photographie d’architecture et d’intérieur ne se contente pas de capturer un bien immobilier, mais il doit raconter une histoire, lui donner vie, car l’ambiance et la lumière doivent retranscrire fidèlement les textures et les couleurs. Il doit également sublimer le bien immobilier avec ses compétences techniques pointues. Au-delà du coût de la prestation, certains critères doivent aussi être pris en compte dans le choix du photographe. Il faut entre autres que :

    • Le photographe soit proche du site où se tiendra le shooting. Pour ne pas grever votre budget, évitez les dépenses supplémentaires causées par des frais liés à un hébergement ainsi que des frais de déplacement onéreux en général.
    •  La préparation de la séance fasse partie du pack proposé par le prestataire. Ce service consiste à exposer – avec la présentation d’un dossier et une simulation à l’appui – le déroulement des prises de vue.
    • Le portfolio puisse être un outil de décision convaincant. Il devra être le plus complet possible pour que vous soyez en mesure d’évaluer le travail fourni sous plusieurs angles.
    • Le délai de livraison du produit ne soit pas trop long.

Comment organiser une séance de photographie d’architecture et d’intérieur ?

Le photographe est à la baguette, il est le metteur en scène. C’est lui qui décide du matériel à utiliser. Il est aussi le directeur artistique, car il travaille sur la lumière pour la mise en valeur des textures et des couleurs. Du sérieux apporté par le photographe à la préparation de la séance et de son savoir-faire dépendent la réussite des prises de vues, surtout pour que celles-ci ne s’éternisent pas trop pour ne pas manquer la lumière du jour naturelle. Pour réussir vos photos d’architecture et d’intérieur, le photographe doit :

  • Valoriser le bien immobilier

Dans l’intérieur d’un appartement par exemple, le travail en amont consiste à décider de l’emplacement des meubles, du nettoyage et du rangement des pièces qui seront photographiées et à ajouter si nécessaire des objets servant à la décoration. Pour les prises extérieures d’un bâtiment ou d’un monument, la zone à mettre en valeur définira les différents angles de vue et distances de mise au point. Certaines informations comme l’orientation, la taille ou l’intégration d’un bâtiment dans le paysage doivent figurer sur une photographie d’architecture.

  • Effectuer les bons réglages

Techniquement, la photo d’intérieur nécessite de trouver le juste milieu pour régler les trois paramètres que sont la sensibilité, la vitesse et l’ouverture. Des objectifs grands-angles en 16-35 mm sont recommandés dans ce cas de figure. Même si la plupart des appareils professionnels possèdent l’option HDR, il est toujours important que l’appartement ou le bâtiment à photographier bénéficie d’une bonne exposition à la lumière du soleil. L’utilisation de flashs studio ou de flashs d’appoint est nécessaire pour capturer des plans intérieurs à fort contraste. Cette option est également une solution pour régler la problématique de la balance du blanc en intérieur. Certains photographes vont devoir faire quelques retouches photo.

  • Tenir compte des particularités

En matière d’architecture, le matériel à utiliser est différent et il faut maîtriser quelques fondamentaux : exposition (ouverture, iso, vitesse), modes manuels et A ou Av, balance des blancs, profondeur de champ, etc. Il est recommandé d’utiliser un appareil numérique et son trépied, possédant un mode « priorité à l’ouverture » pour figer la zone de netteté désirée. L’ouverture focale minimale utile est de 24 mm. Il est essentiel de maîtriser les règles de la composition pour plus de profondeur des images capturées.

Quel est le prix moyen d’un photographe d’architecture et d’intérieur ?

Le métier de la photographie dans le domaine de l’immobilier connaît aujourd’hui des tarifs qui défient toute concurrence sur un marché très compétitif. Pourtant, en général, les prestations low cost ne donnent pas toujours la qualité escomptée. La photographie d’architecture nécessite du matériel performant et des compétences pointues en prise de vue et en retouches. Certains photographes facturent un reportage entre 800 et 1 500 € la journée. La tarification moyenne est de 40 € par photo. Celle-ci peut varier en fonction :

  • Du type de photo :

L’approche qu’accorde le photographe pour travailler chaque plan en termes techniques (cadrage, gestion de la lumière, composition) détermine le budget à allouer : s’agit-il d’une photo d’un hôtel, d’un espace commercial, de décoration intérieure ou d’architecture intérieure ?

  • Du nombre de photos

Certains professionnels proposent des reportages de 12 photos, qui peuvent être facturés à moins de 100 €, alors que d’autres feront une offre à 5 000 €. La mauvaise compréhension des attentes du client est souvent à l’origine d’un tel écart.

  • Le temps consacré au projet

Il s’agit à la fois de la durée du shooting, mais aussi du temps passé aux retouches des photos en postproduction.

Etes-vous prêt(e) à rechercher votre photographe d'architecture et d'intérieur ?

Recherchez votre photographe spécialisé le plus simplement sur notre annuaire en ligne https://www.label.photo/. Lancez vos recherches ciblées rapidement et comparez par la suite les offres et les prix, le tout sans quitter votre fauteuil.

Lancez une recherche !

Ces photographes pourraient vous inspirer :

Une question ?
Nous avons sûrement une réponse à vous apporter
Nous sommes aussi sur messenger :
Souscrivez à notre newsletter

Ne ratez pas nos derniers articles

Bienvenue !
Nous sommes heureux de vous revoir :)
Connectez-vous
Pas de compte ? Inscrivez-vous ici : visiteur ou photographe